A propos       Essai gratuit       Abonnez-vous       Formez-vous       Contactez-nous

LOGICIEL D'AIDE À LA DÉCISION BOURSIÈRE

        Présentation       Services       Actualités       Support       Forum  
     
 
 
S'inscrireS'inscrire    RechercherRechercher    ProfilProfil    Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés    ConnexionConnexion

PEUGEOT
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Répondre au sujet    IsoBourse Index du Forum -> Archives
Message Auteur
Re: PEUGEOT
MessageLe 28 Fév 2010 08:15

Bonjour N et K

On est d'accord !

Globalement, la marée est haussière, mais bizarrement la majorité des vagues (mensuelles) sont baissières, du moins en ce qui concerne les grosses valeurs.

Le tout dans un environnement psychologiquement pessimiste mais économiquement moins catastrophique que celui de l'an dernier.

Sauf à considérer que les "dettes souveraines" sont autant de petites bombes à retardement qui vont nous exploser à la gu....

Sinon, j'ai effectivement décidé moi aussi de garder beaucoup plus de liquidités sous le coude !


Jrp


.
jrp

Inscrit le: 22 Fév 2009
Messages: 329



Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Répondre en citant
Revenir en haut
Re: PEUGEOT
MessageLe 28 Fév 2010 15:42

jrp a écrit:


Le tout dans un environnement psychologiquement pessimiste mais économiquement moins catastrophique que celui de l'an dernier.


Détrompe-toi jrp, l'environnement économiquement n'est pas moins catastrophique que celui de l'an dernier.
    a) les livraisons de logements neufs aux USA continuent à s'effondrer : je viens de recevoir les chiffres de Janvier, l'indice est tombé à 309 contre 348 en décembre.
    (voir :http://research.stlouisfed.org/fred2/series/HSN1F)
    Le plus bas d’Avril 1982 (339) est enfoncé et nous sommes sur un plus bas de 47 ans ! (c'est-à-dire depuis que la FED a créé la stat !).
    => La première économie mondiale ne repartira pas tant que la construction restera sinistrée de la sorte.

    b) La période de franchise de très nombreux prêts "interest only" et "Neg-am" vient à échéance en 2010 : une avalanche de défaillances est attendue auprès de laquelle les célèbres "subprimes" paraîtront n'avoir été qu'un hors d'œuvre.
    Ces défaillances étaient programmées : prêteurs et emprunteurs n'avaient pas l'intention d'attaquer la phase d'amortissement du capital, mais de revendre le bien - au terme de la franchise des 5 ans - en empochant la plus-value.
    Bad news, l'immobilier s'est retourné et c'est une moins-value qu'il faut "empocher" (et encore, sous réserve d'arriver à revendre le bien, sinon c'est le montant intégral du crédit qui est à provisionner) => les défaillances bancaires vont s'accélérer aux USA.

    c) Le marché immobilier "commercial" (ie: immobilier professionnel) est tout autant gangrené par cette incroyable stratégie spéculative que le marché résidentiel.
    C'est lui qui va prendre le relais à la une des journaux, et là ... il y a du lourd !

    d) Les "milieux autorisés" font mine de s'offusquer en évoquant le risque Grec, alors que la Grèce ne pèse que 0.6% du PIB mondial et que son endettement "n'est que de" 99% de son PIB.
    Cette stratégie du leurre permet de détourner l'attention de situations beaucoup plus explosives, à commencer par celle d'une demi-douzaine d'états des USA qui sont déjà totalement étranglés (Californie, Floride, Illinois, Ohio, Michigan, ..).
    Ainsi la Californie qui représente à elle seule 3% du PIB mondial et dont le coût de la prime d'assurance de la dette (credit default swap) vient de bondir de 97% en 4 mois.
    Tous ces états sont plombés par un taux de chômage > 15%, et la faillite de leur système de pension correspondant : ils empruntent eux aussi à tour de bras pour tenter de différer le problème à défaut de lui faire face.
    Le climat social est tendu au point que certains états menacent même de prélever sur les impôts fédéraux perçus par Washington sur leur population !

    e) ...

    f)...

Pour ne pas alourdir inutilement, je ne poursuis pas l'énumération mais la liste des obstacles à une réelle reprise économique est longue et inquiétante par la profondeur des déséquilibres qu'elle recense.

Pour ne pas en rajouter inutilement, je ne dirai pas que l'économie est dans état plus grave que l'année dernière (bien que je le pense raisonnablement) mais je ne peux laisser mes amis IBU's Smile penser qu'elle serait dans un état meilleur.

Cordialement,
Nino
_________________
Avoir raison au mauvais moment est juste une autre façon d'avoir tort. (Anonyme)
Si le jeu se réduisait à connaître le passé, alors les gens les plus riches seraient les libraires. (Warren E. Buffet)
Souvent, ce que l'on a attendu trop longtemps nous prend par surprise lorsque cela finit par arriver (Mark Twain)
nino7879

Inscrit le: 27 Juil 2007
Messages: 480



Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Répondre en citant
Revenir en haut
Re: PEUGEOT
MessageLe 28 Fév 2010 17:05

Bonjour à tous

Attention, je n'ai pas dit que tout était rose actuellement, mais moins catastrophique.
Cela dit, j'ai conscience que croissance du PIB ne rime pas forcément avec reprise durable de l'Economie, surtout lorsque la reprise se fait à coups de réinjection de pouvoir d'achat !

Toutefois, il va bien falloir à un moment donné que l'Economie reparte, vu l'état dans lequel elle se trouve actuellement !

Mais, j'aurais tendance à suivre les conseils de Néoptolème, voire même de Nino7879 en gardant entre les mains le plus de liquidités possible !

S'agissant de l'immobilier aux USA, j'en viens même à me demander s'il n'existe pas une défiance "naturelle" et de fraîche date des ménages américains à l'égard de tout ce qui s'y rapporte.

Pour en revenir à PEUGEOT, c'est vrai que comparé à 2008, le CA de 2009 est catastrophique, mais il ne permet pas à mon avis d'expliquer la dégringolade du titre : 52 € fin 2007 ; 12,59 € fin 2008 et 23,67 € fin 2009.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais pour moi, la baisse du titre est sans commune mesure avec la baisse du CA et du résultat.
A mon avis, il y a encore de la marge, mais je m'y risquerai pas dans l'immédiat, car j'ai déjà donné !

En principe, on devrait être fixé vendredi prochain aux alentours de 14 h 30 sur la vigueur de la reprise US, lorsque nous aurons connaissance du taux de chômage.

Cordialement



Jrp


.
jrp

Inscrit le: 22 Fév 2009
Messages: 329



Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Répondre en citant
Revenir en haut
Re: PEUGEOT
MessageLe 03 Avr 2010 19:17

Bonsoir,
Le graph de PEUGEOT m'inquiète. Une baisse semble se préparer. VENDRE? Qui a un avis?
cordialement
TESSARO
TESSARO

Inscrit le: 17 Fév 2007
Messages: 558



Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Répondre en citant
Revenir en haut
Re: PEUGEOT
MessageLe 03 Avr 2010 20:46

Re Bonsoir

Effectivement les courbes de pression en M n'ont pas belle allure : la P5 est passée sous la P20 le tout sous la P50 ! . Peut être sur du court terme quelques soubresauts si on regarde la PMACD en H !



Mais j'y rentrerai pas ! même si je suis rentré sur Faurecia dont Peugeot est l'actionnaire majoritaire et dont les courbes de pression ont meilleure allure !
@+
Ch
_________________
Le pire est toujours pour demain
Equinoxe

Inscrit le: 16 Jan 2006
Messages: 416



Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Répondre en citant
Revenir en haut
Répondre au sujet    IsoBourse Index du Forum -> Archives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 4 sur 7

 
     
IsoBourse est CIF, membre de la CNCIF, association agréée par l'AMF, sous le n° D017892 et enregistré auprès de l’ORIAS sous le n° 17004824
© 2004, 2017 IsoBourse       Mentions légales       Impulsion Finance       Sites partenaires