A propos       Essai gratuit       Abonnez-vous       Formez-vous       Contactez-nous
Logiciel de bourse, aide à la décision et conseils

LOGICIEL D'AIDE À LA DÉCISION EN BOURSE

        Présentation       Services       Actualités       Support       Forum             Fonds  
     
   
  Vous êtes ici : Accueil > Support > Lexique Bourse et Finance

Lexique Bourse et Finance

Choisissez une lettre pour consulter les entrées du lexique.

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

O


Obligation : Une obligation (en anglais : bond) est une valeur mobilière qui est un titre de créance représentatif d'un emprunt. En tant que tel, l'obligation est cessible et peut donc faire l'objet d'une cotation en Bourse.

Obligation convertible : Une obligation convertible (convertible bond) est une obligation à laquelle est attaché un droit de conversion qui offre à son porteur le droit et non l'obligation d'échanger l'obligation en actions de cette société, selon une parité de conversion préfixée, et dans une période future prédéterminée. Ce droit de conversion peut être assimilé à un bon de souscription d'actions. Ce droit reste attaché tout au long de la vie de l'obligation contrairement aux OBSA (Obligations à Bons de Souscription d'Actions).

Offre Publique d'Achat (OPA) : Une offre publique d'achat (ou offre publique d'acquisition) sur des actions cotées en bourse, est lancée par une entreprise ou par un groupe d'investisseurs, à un prix d'achat déterminé, dans l'optique de prise de contrôle d'une (autre) entreprise. Dans certains cas, le lancement d'une OPA est limité par la règlementation, en particulier lorsque l'acheteur contrôle déjà directement ou indirectement sa cible (passage du seuil des 50% des droits par exemple). Cette obligation a été instituée afin de protéger les autres actionnaires en leur offrant une solution de sortie. Le prix est naturellement presque toujours supérieur au cours de bourse avant le lancement de l'opération, mais ce n'est pas obligatoire (en particulier pour les OPA imposées). Certains investisseurs (ou spéculateurs) sont à la recherche des titres pouvant faire l'objet d'une OPA, car c'est souvent l'occasion de faire une plus-value.

Offre Publique d'Échange (OPE) : Une offre publique d'échange sur des actions cotées en bourse est lancée par une société, selon une proportion d'échange déterminée entre des actions de la société « cible » et celle qui veut en prendre le contrôle. Par exemple, 5 actions de la société cible donneront droit à 3 actions de la société offreuse en cas d'acceptation de l'offre (cet exemple suppose que 3 actions de l'offreuse valent davantage en bourse que 5 actions de la cible).

Offre Publique de Retrait (OPR) : Une offre publique de retrait fait suite à une OPA ou OPE ayant permis à son lanceur de devenir propriétaire de la quasi totalité de la société cible. De ce fait, il ne reste qu'un nombre minime d'actions de cette dernière encore détenues par le public. L'OPR est une proposition aux propriétaires des actions restantes de les leur acheter, en général à bon prix, avant que celles-ci ne soient radiées de la cotation en bourse. Ce retrait permettra à l'actionnaire principal ou a son groupe d'éviter les frais et contraintes diverses liées à la cotation en bourse et à la coexistence d'autres actionnaires dans le capital. S'il reste encore des actions non présentées à l'OPR, la société offreuse peut la faire suivre d'une offre de retrait obligatoire (OPR-RO).

Once d'or : Unité de poids utilisée dans le commerce et la cotation de l'or. Correspond à environ 31 grammes d'or.

OPCVM : En France, un OPCVM, ou Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières, est une entité qui gère un portefeuille dont les fonds investis sont placés en valeurs mobilières.

Option : Une option est le droit (et non l'obligation) conféré à son détenteur d'acheter (option d'achat, ou call) ou de vendre (option de vente, ou put) l'actif sous-jacent à un prix d'exercice (ou strike) déterminé à l'avance, moyennant une prime payée à l'émetteur. Quel que soit le dénouement, la prime reste acquise à l'émetteur.

Ordre « au marché » : Il est prioritaire sur le marché sur tous les autres types d'ordres car il ne précise pas de limite de prix. Il permet ainsi à l'investisseur d'acheter ou de vendre une quantité donnée de titres, quel que soit leur prix. Il est conseillé de n'utiliser ce type d'ordre que sur des valeurs très liquides afin qu'il soit exécuté rapidement en évitant ainsi des variations trop importantes du prix.

Ordre « à cours limité » : L'investisseur fixe un prix maximum à l'achat, ou un prix minimum à la vente. L'ordre reste en attente sur le marché jusqu'à ce qu'une contrepartie au prix désiré se présente. Ce type d'ordre est le plus utilisé car il permet de maîtriser le prix d'exécution et de se protéger des fluctuations du marché.

Ordre « à la meilleure limite » : L'investisseur ne fixe pas le prix d'exécution mais s'assure que l'ordre sera exécuté au prix le plus bas (à l'achat) ou le plus haut (à la vente) correspondant à la meilleure offre en attente au moment de l'arrivée de l'ordre sur le marché. L'ordre devient ainsi un ordre à cours limité au meilleur prix disponible et peut être exécuté partiellement.

Ordre « à seuil de déclenchement » : Aussi appelé « ordre stop » ou « stop loss », il permet de placer un ordre sur le marché qui ne sera exécuté que si le cours du titre dépasse la limite fixée pour un achat ou s'il baisse en dessous de la limite indiquée dans le cas d'une vente. Ce type d'ordre permet à l'investisseur de se positionner sur le marché ou se protéger contre un renversement de tendance.

Ordre « à plage de déclenchement » : L'investisseur détermine 2 limites, une haute et une basse, et l'ordre ne sera exécuté que si le cours du titre franchit l'une ou l'autre des limites. Ce type d'ordre permet à l'investisseur de se positionner sur le marché ou se protéger contre un renversement de tendance.

OST : Les OST (Opérations Sur Titres) désignent les événements pouvant intervenir dans la vie d'un titre : paiement de dividende, augmentation de capital, etc.

 
     
IsoBourse est CIF, membre de la CNCIF, association agréée par l'AMF, sous le n° D017892 et enregistré auprès de l’ORIAS sous le n° 17004824
© 2004, 2021 IsoBourse       Mentions légales       Logiciel de Bourse