A propos       Essai gratuit       Abonnez-vous       Formez-vous       Contactez-nous
Logiciel de bourse, aide à la décision et conseils

LOGICIEL D'AIDE À LA DÉCISION EN BOURSE

        Présentation       Services       Actualités       Support       Forum             Fonds  
     
   
 

Vous êtes ici : Accueil > Actualités boursières > CAC 40 : Bilan du 1er semestre 2011

CAC 40 : Bilan du 1er semestre 2011
IsoBourse | 02/07/2011

Sur les 6 premiers mois de l'année 2011, l'indice CAC 40 a gagné 4.7% et le SBF 120 a progressé de 4.9%.

Au lendemain du 1er semestre 2011, le CAC 40 s'est même offert le luxe de clôturer au dessus des 4000 pts.

Le marché parisien confirme ainsi sa volonté de ne pas baisser malgré les révolutions dans les pays arabes, la catastrophe japonaise et la crise de la dette en zone euro.

Comme nous pouvons le constater sur le graphique de l'indice CAC 40 ci-dessous, la volatilité et les contre-pieds ont été les menus quotidiens de ce 1er semestre 2011.

Ne nous mentons pas, il est très difficile de battre le marché et une gestion -trop- active est souvent une stratégie condamnée à perdre de l'argent.



Dans nos nombreuses interventions sur LeMediascope.fr (05/02/2011 - 19/03/2011 - 02/04/2011 - 28/05/2011), nous n'avons cessé de maintenir le cap haussier moyen terme.

Dans l'entretien du 28 mai dernier (Cliquez ici pour revoir l'entretien vidéo), Christophe BOURDAJAUD, fondateur de la société IsoBourse et stratège du fonds Impulsion Finance France, indiquait : « Celui qui n'a pas les nerfs solides aujourd'hui, par rapport au marché, celui qui cherche à capter les mouvements –intraday- va à sa perdition. Celui qui suit la marée, les mouvements de fond, est capable de gagner ».

Également, dans un billet du 17 mai dernier (Cliquez ici pour relire l'article), nous écrivions : « Les utilisateurs du logiciel IsoBourse le savent bien, la proximité d'un croisement des courbes de Pression IsoBourse © 20 et 50 mois est très souvent synonyme de forte volatilité ».

Nous n'avons pas la prétention d'être capables de prédire le futur. Nous nous concentrons uniquement sur l'application des règles qui nous permettent d'être statistiquement gagnants.

Il faut être capable de faire le tri de ses valeurs en portefeuille, se séparer des tendances majeures baissières et conserver les tendances majeures haussières.

Le croisement, haussier et baissier, des courbes de Pression IsoBourse © 5 et 20 mois est un outil indispensable pour effectuer cette tâche rapidement et efficacement.

Les grands gagnants du CAC 40 de ce 1er semestre 2011 ont parfaitement été détectés. Cliquez sur les liens suivants : ALCATEL-LUCENT, EADS, MICHELIN, et plus encore.

Mais les grands perdants également. Cliquez sur les liens suivants : EDF, CARREFOUR, et d'autres encore.

Pour le second semestre 2011, nous ne changeons pas de stratégie. Nous continuerons à acheter et vendre les actions en fonction des croisements haussiers et baissiers des courbes de Pression IsoBourse © et non en fonction de la conjoncture économique ou de l'évolution des indices. Nous continuerons également à diversifier notre portefeuille avec de nombreuses valeurs, en laissant laisser courir les gains, en coupant les pertes, en ignorant les résultats des opérations individuelles et en pensant à long terme.

Et pour conclure, un extrait du livre intitulé La stratégie des Tortues : « Ne perdez pas votre temps à admirer les outils sophistiqués dans les magazines. D'abord apprenez à bien utiliser les outils de base. Ce n'est pas la taille de vos outils qui compte mais la façon dont vous les utilisez ».

Plus d'informations sur nos services : www.IsoBourse.com

-----------------------------------------------
Charles Dow, fondateur de l'indice Dow Jones, affirmait au début du 20ème siècle que le marché boursier avait trois tendances :
- la tendance majeure qui dure plusieurs mois,
- la tendance intermédiaire plusieurs semaines,
- la tendance mineure plusieurs jours.

Robert Rhea, un grand analyste technique des années 30, comparait respectivement les trois tendances du marché à la marée, la vague et au clapot. Il pensait que les investisseurs devaient traiter dans la direction de la marée, tirer parti des vagues mais ignorer le clapot.

La gestion d'une position, qui revient à laisser courir ses gains et couper ses pertes, doit constituer une des toutes premières préoccupations pour l'investisseur qui souhaite durer sur les marchés. Laisser courir ses gains consiste à rester dans le sens de la tendance majeure jusqu'au retournement de celle-ci et non pas à se fixer un objectif de cours. A contrario, il faut savoir couper ses pertes dès que la tendance majeure se retourne en soldant simplement la position et en admettant que l'investissement a échoué.

Il est nécessaire d'être extrêmement rigoureux dans l'utilisation des signaux car une grande partie des gains annuels peut résulter de seulement deux ou trois importantes positions gagnantes. De peur de perdre ce qu'il a gagné, l'investisseur a tendance à vouloir vendre trop tôt. Il faut une discipline de fer pour tenir ses positions pour les longs et puissants mouvements haussiers. La rigueur et la patience sont les clés de la réussite.

   
 
Recevez les derniers articles :
 
Articles précédents

..

Articles suivants
 
     
IsoBourse est CIF, membre de la CNCIF, association agréée par l'AMF, sous le n° D017892 et enregistré auprès de l’ORIAS sous le n° 17004824
© 2004, 2021 IsoBourse       Mentions légales       Logiciel de Bourse