A propos       Essai gratuit       Abonnez-vous       Formez-vous       Contactez-nous
Logiciel de bourse, aide à la décision et conseils

LOGICIEL D'AIDE À LA DÉCISION EN BOURSE

        Présentation       Services       Actualités       Support       Forum             Fonds  
     
   
 

Vous êtes ici : Accueil > Actualités boursières > Vent de panique sur les bourses européennes

Vent de panique sur les bourses européennes
IsoBourse | 11/07/2011

Inquiètes d'une éventuelle contagion de la crise de la dette en Europe et de l'absence de compromis politique sur le budget aux Etats-Unis, les bourses européennes ont lourdement chuté ce lundi 11 juillet 2011.

En France, l’indice CAC 40 a terminé en baisse de 2.71% et l’indice SBF 120 a lâché 2.66%.

En Bourse, la panique est toujours mauvaise conseillère. L'affolement conduit souvent à acheter au plus haut et à vendre au plus bas. Lors des paniques boursières, les transactions sont généralement très élevées.

Il est nécessaire de conserver son sang-froid et de faire le tri de ses valeurs en portefeuille, se séparer des tendances majeures baissières et conserver les tendances majeures haussières.

Le croisement, haussier et baissier, des courbes de Pression IsoBourse © 5 et 20 mois est un outil indispensable pour effectuer cette tâche rapidement et efficacement.



Un investisseur, utilisateur du logiciel IsoBourse, est déjà à l’écart de 18% des valeurs qui composent le SBF 120 puisqu’elles ont confirmé un croisement baissier des courbes de Pression IsoBourse © 5 et 20 mois au cours des derniers mois. EDF, CARREFOUR et PAGES JAUNES sont quelques unes de ces valeurs.

Ce même investisseur surveille actuellement 18% des valeurs du SBF 120 qui sont en train de former un croisement baissier des courbes de Pression IsoBourse © 5 et 20 mois. Il sait qu'il doit attendre la confirmation de ce croisement en fin de mois. IPSOS est une de ces valeurs.

Enfin, cet investisseur maintient ses positions haussières sur 64% des valeurs du SBF 120 dont la courbe de Pression IsoBourse © 5 mois évolue toujours au dessus de la courbe de Pression IsoBourse © 20 mois. Certaines de ces valeurs sont présentes dans nos récentes publications.

Toutes les autres valeurs sont présentes dans le logiciel IsoBourse.

Le fonds Impulsion Finance France (FR0010757765), qui base sa stratégie d'investissement exclusivement sur un modèle mathématique construit autour de la Pression IsoBourse ©, acquiert une ligne d’actions en début de tendance haussière moyen terme, il renforce éventuellement la position sur accélération de la tendance moyen terme et il vend la totalité de la position lors du retournement de la tendance moyen terme.

Sur la période du 1er janvier 2011 au 8 juillet 2011, la performance du fonds Impulsion Finance France est de +5.58% contre +2.86% pour l'indice CAC 40 et +3.47% pour l'indice CAC All-Tradable (ex SBF 250).

Sur la période du 1er janvier 2010 au 8 juillet 2011, la performance du fonds Impulsion Finance France est de +22.17% contre -0.58% pour l'indice CAC 40 et +3.89% pour l'indice CAC All-Tradable (ex SBF 250).

Et pour conclure, un extrait du livre intitulé La stratégie des Tortues : « Investir en bourse avec des méthodes médiocres c'est un peu comme essayer de jongler debout sur une barque en plein orage. Bien sûr, on peut y arriver, mais il est bien plus facile de jongler debout sur la terre ferme ».

Plus d'informations sur nos services : www.IsoBourse.com

-----------------------------------------------
Charles Dow, fondateur de l'indice Dow Jones, affirmait au début du 20ème siècle que le marché boursier avait trois tendances :
- la tendance majeure qui dure plusieurs mois,
- la tendance intermédiaire plusieurs semaines,
- la tendance mineure plusieurs jours.

Robert Rhea, un grand analyste technique des années 30, comparait respectivement les trois tendances du marché à la marée, la vague et au clapot. Il pensait que les investisseurs devaient traiter dans la direction de la marée, tirer parti des vagues mais ignorer le clapot.

La gestion d'une position, qui revient à laisser courir ses gains et couper ses pertes, doit constituer une des toutes premières préoccupations pour l'investisseur qui souhaite durer sur les marchés. Laisser courir ses gains consiste à rester dans le sens de la tendance majeure jusqu'au retournement de celle-ci et non pas à se fixer un objectif de cours. A contrario, il faut savoir couper ses pertes dès que la tendance majeure se retourne en soldant simplement la position et en admettant que l'investissement a échoué.

Il est nécessaire d'être extrêmement rigoureux dans l'utilisation des signaux car une grande partie des gains annuels peut résulter de seulement deux ou trois importantes positions gagnantes. De peur de perdre ce qu'il a gagné, l'investisseur a tendance à vouloir vendre trop tôt. Il faut une discipline de fer pour tenir ses positions pour les longs et puissants mouvements haussiers. La rigueur et la patience sont les clés de la réussite.


#opcvm

   
 
Recevez les derniers articles :
 
Articles précédents

..

Articles suivants
 
     
IsoBourse est CIF, membre de la CNCIF, association agréée par l'AMF, sous le n° D017892 et enregistré auprès de l’ORIAS sous le n° 17004824
© 2004, 2021 IsoBourse       Mentions légales       Logiciel de Bourse